Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

David Charles

David Charles

Petits textes au hasard des nuits. Tentatives, essais de style, travail des silences, traversées de désert, dressage de chameaux.


Cinq minutes avant le coucher du soleil

Publié par David Vallet sur 2 Avril 2016, 16:00pm

Tout va bien ? Sourire. Tout va bien.

Séparons nos corps anonymes jusqu’à plus tard ou jamais, peu importe. Sachons le hasard.

L’accueil fut doux, l’œil rassasié, l’écueil passé sans problème.

Silence, aucun mot de passe et autres simagrées verbeuses, dilatoires. Nous étions pressés par l’instant, la fenêtre favorables, la réserve pleine à craquer de nos cellules de survie.

Quel instrument. Quel archet ! Quels interprètes ! La symphonie n’a jamais été si bien vécue, pour preuve, le plissement de ces paupières d’extase incarnée.

Pleinement, l’extérieur de soi-même goûtait l’autre en formant le centre confidentiel.

Tout va bien ? Et comment ! Compréhension immédiate, chimique, attirance incompréhensible — on s’en fout —, globale, immédiate  - on s’y intéresse de très près -  tout comme cette impression d’être au plus près, à bout-touchant.

Structures ? La rapidité de leur implosion ne nous a qu’à peine étonné. Rires. Elles n’ont jamais existé, c’est évident. Nous aussi, hors cet instant.

J’aime l’idée de n’échanger rien de plus que ce qui l’a été. Oublions prénom, intérêts, point de vue, métier, pire encore, projets, début d’idée-nous ; même pour rire.

L’un et l’autre, abîmes de l’autre, seul le saut aura compté, le vol sans vue très plané sous le ciel au beau fixe, évidemment.

Nous tirerons de cette grande leçon de vraie vie de nouvelles géométries qui pourraient consoler bien des illusions mais chut, n’ébruitons pas l’infini, on pourrait vouloir l’idéaliser.    

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

l'amicale des etres 02/04/2016 18:51

j'aime
l'amicale des etres

Archives

Nous sommes sociaux !